Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 14 septembre 2008

1967, mort de Otis REDDING

1967

11 décembre


medium_1967_otis_redding.jpg


Mort de OTIS REDDING

Il avait magistralement enrégistré SA version de Satisfaction...
Comme les ROLLING STONES, il interprêta sublimement I've been loving you too long.

Qui n'a pas repris Respect ?

Comme BUDDY HOLLY, RICHIE VALENS & BIG BOPPERS, OTIS REDDING n'aurait jamais du prendre cet avion.

C'était le 11 décembre 1967

medium_lucien.jpg


Otis REDDING

* 1941 ** 1967 *

medium_tutti_20060124_170234otis.jpg


Rockin'Daddy a trouvé ces quelques lignes hommage à Otis sur le blog de notre ami Teddy Bear (* TUTTI FRUTTI)

"L’occasion m’a donc été donnée de parler des grands de la Soul Music. Il me faut citer les studios Stax et Volt et Chess, les antichambres d’Atlantique. Dans les couloirs une nuée de chanteurs, musiciens, groupes et de ses studios ont émergé de grandes stars.
Il est impossible de ne pas parler du plus grand, à mes yeux, sans parler de la plus grande qu’est encore Aretha Franklin : d’Otis Redding. Au début de sa carrière, il ira jusqu’à imiter sinon plagier son idole et aîné, Little Richard, son « pays » puisqu’originaire de la même ville. Entre autres petits boulots, pour 6 dollars la matinée, il fut batteur pour des groupes de gospel. (lui aussi).
Son premier morceau « These Arms of Mine » lui ouvrit la voie du succès, Ce sont ces ballades qui assurèrent les tubes d’Otis dans un premier temps (« That’s what my heart needs », « Pain in my heart », jusqu’au langoureux « I’ve been loving you »…) Ses phases plus dures et plus rythmées débutèrent avec « Mr Pitiful ».
Ce titre lui permet de rentrer dans le top ten des chansons R’n’B. Selon la légende cette chanson aurait été écrite en quelques minutes avec l’aide de son arrangeur Steve Cropper. Son album le plus complet est celui comprenant notamment « Respect » (qui devint un succès fulgurant d'Aretha Franklin), « I’ve been loving you », (écouter sans faute la version pornographique de TinaTurner », « Ole Man Trouble », et de nombreuses reprises comme « Satisfaction » (des Rolling Stones « My girl » (Smokey Robinson), « Down in the Valley » (Solomon Burke]]. Avec « Try a little tenderness », Otis arrive au comble de la maîtrise de son art. Une chanson qui commence comme une ballade et se termine dans la furie des grands cuivres, grosses basses et peaux tonitruantes.
« (Sittin’ on) The Dock of the Bay » le titre le plus connu, est paru à titre posthume car Otis est mort à 26 ans. L’avion personnel d’Otis Redding avec à son bord les membres des « Bars-Kays » trois ans jour pour jour après la mort de Sam Cooke, s ‘écrase. Il n’eut pas le temps de finaliser cette version. Laquelle fut reprise en hommage par Little Richard en personne. Qui sait où aurait été la carrière de ce chanteur exceptionnel.
Je vous offre l’écoute d’un de mes titres préférés « Glory of Love » gravé en 1967.

Monsieur Redding est passé à l’Olympia et il fut très honoré de mon anonyme présence.. J’ai bien sùr le 33 tours bien au chaud. D’ailleurs en règle général je préfère l’écoute d’un vinyl qu’un enregristement numérique, surtout en MP3.

medium_1967_olympia_otis.gif

*** archives Rockin'

Bon, je ne vais pas faire la fine bouche. La prochaine fois je parlerai d’un VIVANT
."

* TUTTI FRUTTI : de la Soul au Rock N' Roll : http://tutti.allmyblog.com/

11:37 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : musique, loisirs

Commentaires

Excellent en effet "I've been loving too long" n'a jamais été aussi bien chanté que par Otis Redding. Quant à "Respect", deux personnes de talent ont su l'interpréter jusqu'à faire vibrer les corps et les coeurs : Otis Redding et Aretha Franklin. Très réussi ton blog ! Il a d'ailleurs les honneurs du journal hebdomadaire "Marianne" qui en dit beaucoup de bien. Au cas où tu n'aurais pas lu leur crititique, la voici histoire de t'encourager à continuer : "Un papy rocker raconte 40 ans de concerts : la première apparition des Rolling Stones, les débuts d'Hendrix et les prémices de la beatlesmania. Les sixties ... comme si on y était !" Quelle pub mon cher et l'accès à la célébrité.

Écrit par : Jean Philippe | dimanche, 10 septembre 2006

Hey les Amis !

** Laurent "Je viens de découvrir votre site dans Marianne, comme quoi, j'ai de bonnes lectures..."

** Jean-Philippe "Très réussi ton blog ! Il a d'ailleurs les honneurs du journal hebdomadaire "Marianne" qui en dit beaucoup de bien. Au cas où tu n'aurais pas lu leur crititique, la voici histoire de t'encourager à continuer : "Un papy rocker raconte 40 ans de concerts : la première apparition des Rolling Stones, les débuts d'Hendrix et les prémices de la beatlesmania. Les sixties ... comme si on y était !" Quelle pub mon cher et l'accès à la célébrité."

Très honoré de vos encouragements, merci à Tous.
Je vous rappelle que j'ai assouvi complètement ma passion dans un livre que vous trouverez sur :

http://thefabulousrollingstones.midiblogs.com/

Espérant vous relire
Très amicalement
serge Rockin'Dad

Écrit par : Rockin'Daddy | dimanche, 10 septembre 2006

"...sitting on the dreadlocks of the bay,man!..."- bye et bon WE!

Écrit par : michel REYES | vendredi, 29 juin 2007

je ne connais pas grand chose sur Otis mais ses rythmes ont été pour moi un espoir pour le monde ke s il y a des gens qui leurs oeuvres peut donner un gout a la musik et aux fans de la soul et le RnB c vraiment Otis et on sens the beginning de la musik black des usa.

aufaite bravo il est vraiment reussi ton blog pappy. il m a appris beaucoup.

Écrit par : yves | vendredi, 23 janvier 2009

Salut à tous les amoureux de la soul

je suis un inconditionnel de la musique de otis

Écrit par : stéphane | mardi, 12 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.