Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 20 décembre 2011

1966, 13 novembre, the Killer JERRY LEE LEWIS à Genève !

1966, 13 novembre,

Jerry Lee LEWIS

medium_1966_jerry_lee.jpg



GENEVE, SALLE DE LA REFORMATION

JERRY LEE LEWIS


Daniel travaillait à GENEVE. Il nous pris donc les billets, et c'est ainsi que pour la première fois nous avons pu voir de très près LE KILLER en personne.

JERRY LEE LEWIS, qui en une vingtaine de trop petites minutes (un fan existé ayant cassé le micro !!!) nous laissa abassourdits.

Tard dans la nuit, avec le brouillard et face au désappointement des douaniers à qui nous n'avions rien à déclarer, nous sommes péniblement rentrés à LYON....

Mais quel énorme souvenir.




JERRY LEE LEWIS

Originaire de Ferriday (Louisiane), né le 29 septembre 1935, Jerry est l'un des premiers chanteurs de Rock N'Roll à s'être fait connaître.

Prophète du "Rockabilly", il enregistra d'abord pour la célèbre firme Sun.
Influencé par Little Richard, Jerry Lee Lewis se caractérise à la fois par un spectaculaire et énergique jeu de piano boogie (main droite), et par un débit vocal rapide et saccadé.

Dans ses propres compositions, comme le fameux "Whole Lotta Shakin' going on" et "High School Confidentiel", dans les reprises de ses confrères "Jenny Jenny", "Long Tall Sally" ou "Great Balls of Fire", Jerry reste l'un des maîtres du genre et a influencé bon nombre de musiciens.

Bon vivant, réactionnaire et mystique, plein de verdeur, d'humour et d'orgueil : "Je ne me suis jamais considéré comme le plus grand. Mais je suis le meilleur"
D'après le Rock de A à Z

Pour découvrir le Killer, le choix entre deux albums historiques, le Rock N'Roll à l'état pur gravé sur du vynil.

Alabama Show

medium_halabama_show.jpg



At the Star Club Hambourg

medium_star_club_jll.jpg



La vie de Jerry à l'écran dans un excellent film "GREAT BALLS OF FIRE" vous fera revivre magnifiquement l'épopée de ce grand Bonhomme.

A noter que Jerry Lee Lewis, 71 ans, se produisait à l'Olympia de Paris le 16 juin 2006 !

Commentaires

j ai vu a la tele le retour de dany boy et d autre artistes
rock français des anee 60 avec une grosse tournée
je ne sai pas s ils passent a montpellier?
diego

Écrit par : diego Mo | dimanche, 03 septembre 2006

Ah Jerry Lee le Killer ! J'adore sa façon de jouer du rockabilly et la majorité de ses morceaux. Pourtant l'un d'eux moins connu que ses grands tubes me fait vibrer et me donne envie de me jeter sur ma Fender Stratocaster pour l'accompagner et ce morceau méconnu c'est "Me and Bobby mac Gee". J'ai moins aimé sa période reprises de gospel bien que certains étaient magnifiquement interprétés et joués.
Je me souviens l'avoir vu à Paris en 1964 ou 1965 (ma mémoire me fait défaut) et je le revois, poser sa bouteille de whisky et un verre sur le piano. se placer devant le clavier, légèrement penché en avant, et attaquer un éclatant "Whole lotta shakin'goin' on" Ce fut du délire dans la salle. Il termina malheureusement 45 minutes plus tard ! Mais quel final avec un "Great balls of fire "couché sur le piano, un verre à la main et l'autre main tapant sur le clavier ! Mes copains et moi, on a cru un instant qu'il allait y mettre le feu pour une apothéose comme il l'avait fait deux ou trois fois mais ce ne fut pas le cas. Quel concert ! Lui, les Stones à Bruxelles en 1973 et Johnny Hallyday au Palais des Sports fin 1966 furent les meilleurs concerts auxquels j'ai assisté : de grands performers !

Écrit par : Jean Philippe | dimanche, 10 septembre 2006

Les commentaires sont fermés.