lundi, 22 septembre 2008

1969, Gene VINCENT

1969
12 octobre

medium_1969_gene.jpg



Pour la troisième et dernière fois (Gene décèdera le 14 octobre 1971)
Gene Vincent, au Palais d'hiver de LYON

medium_lucien.jpg



GENE VINCENT (1935 - 1971)


Vincent Eugène Craddock, dit Gene Vincent, est né en Virginie, USA, le 11 février 1935. Il apprend la musique au contact de la communauté noire : le style vocal du jeune Gene est très influencé par le rythm'n blues et le gospel.

Alors qu'il s'était engagé dans l'armée, en trichant sur son âge, il eut un accident de moto en juillet 1955 qui faillit entraîner l'amputation de sa jambe gauche. Grâce au soutien de sa mère face aux médecins, il conserva sa jambe qui dut être appareillée : une armature métallique en maintenait les morceaux en place.

medium_Gene-Vincent02.jpg



Lors de sa convalescence, sa route croise celle d'Elvis Presley. Fut- ce cette brève rencontre qui affirmera la vocation de rockeur de Gene Vincent ? Toujours est- il qu'il créé quelques mois plus tard ce grand manifeste du rock'n roll : "Be Bop A Lula". Ce titre sera la face B de son premier disque, un sigle 45 tours dont la face A était "Woman Love" : premier succès, 200.000 exemplaires vendus en un mois. Gene Vincent et les Blue Caps deviennent des stars du Rock !

Le succès durera deux ans, puis Gene s'exile en Angleterre en 1959 pour poursuivre en Europe sa carrière de rockeur sauvage : c'est son imprésario anglais qui l'habille entièrement de cuir noir, un médaillon d'argent autour du coup. Sa jambe le fait fréquemment souffrir et cela empire après un accident de voiture. Après une tournée avec Brenda Lee, en 1962, Gene Vincent est en panne de succès. A la suite d'un baroud d'honneur, qui n'améliore pas son état de santé, il renonce à la scène. Il meurt en 1971 d'une hémorragie interne, laissant quatre veuves éplorées. Ses derniers enregistrements (la partie vocale de quatre chansons) sortiront neuf ans plus tard...

Ses apparitions au cinéma :
La blonde et moi (1956), il y chante Be Bop A Lula
Hot Rod Gang (1957)
It's Trad, Dad (1961)

Quelques chansons :
Race With The Devil, Be Bop A Lula, Woman Love; Jezebel; Crazy Legs, Who Slapped John?, Jumps, Giggles And Shouts; Bluejean Bop Cat Man, Unchained Melody, Rollin' Danny; Dance To The Bop, Baby Blue, Right Now, Rocky Road Blues, Rip It Up, Maybelline, Say Mama, Wild Cat....

medium_Gene-Vincent01.2.jpg





Rockin'Daddy vous informe d'un nouveau très beau site sur Gene Vincent :
" Bon anniversaire Monsieur Gene Vincent !
Bienvenue à vous sur la "plate forme" du Fan Club Officiel Francophone Gene Vincent qui ouvre ce 11 février 2007.
Cette date anniversaire est choisie symboliquement même si le site n'est pas complet à ce jour et loin de la puisque je reprends sa vie par années et par dates !....
Vous trouverez dans la rubrique "mise à jour", le détail des nouveautés apportées très régulièrement (Divers/Mise à Jour) et qui vous servira par accumulation des sujets, à avoir une liste du contenu de ce site
..."

... La suite :
http://gene-vincent.iquebec.com/

09:17 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : musique, loisirs

Commentaires

yesss

Écrit par : pierrot le zygo | vendredi, 15 septembre 2006

L'un des plus grands du rock " blanc". Il inspirera Claude Moine, Eddy son idole. Be Bop A lula, le premier 45 t des Chaussettes Noires. Anecdote, ce sont les chaussettes STEM qui seront le mécène du groupe.
Teddy

Écrit par : teddy bear | vendredi, 15 septembre 2006

Les commentaires sont fermés.